This website will not display properly without JavaScript enabled. Ce site ne peut pas s'afficher correctement sans JavaScript.

Articles (77)

Une expérience de promotion collective, les Centres sociaux d’Algérie (1955-1962)

Cette année, l’hommage rendu aux victimes de l’attentat du 15 mars 1962 par l’association Les Amis de Marx Marchand, de Mouloud Feraoun et de leurs Compagnons s’est accompagné d’une intéressante journée d’étude qui a mêlé histoire et mémoire, approche scientifique et témoignages. Le serv...


Écho de l’intervention de Marcel Di Spigno

La puissance de souvenir et de témoignage d’objets conservés pendant toute une vie « Les Centres sociaux en Algérie, ce fut mon école de vie. Tous les ans, le 15 mars, je repense à l’assassinat des responsables avec qui j’ai eu des relations privilégiées : Marchand, Feraoun, Basse...


L'engagement initial des Centres sociaux dans l'action sociale et l'éducation populaire

L'ancienneté de l'existence des Centres sociaux en France peut conduire facilement un observateur d'aujourd'hui à se méprendre sur leurs caractéristiques premières. Joue en particulier l'effet contexte : les regards contemporains dépendent beaucoup des conditions institutionnelles actuelles qui se sont constituées depuis la Deuxième Guerre mondiale. L'ampleur prise pa...


Le service des Centres sociaux éducatifs en Algérie pendant la guerre d’indépendance (1955-1962)

L’action du service des Centres sociaux éducatifs (CSE) en Algérie de 1955 à 1962 est un objet d’étude encore négligé par les chercheurs en sciences humaines. Elle n’est donc pas entrée dans les grands récits constitutifs de l’histoire contemporaine ou moderne. Peut-être est-ce en raison de sa posi...


L’éducation populaire : des origines aux Centres sociaux éducatifs en Algérie (1955-1962)

Les institutions pédagogiques n’ont pas commencé à exister le jour où ont été rédigés les règlements qui les définissent, elles ont un passé dont elles sont le prolongement et dont on ne peut les séparer sans qu’elles perdent une grande partie de leur signification[1]...


Francisco Salvador-Daniel, découvreur des musiques d’Afrique du Nord

Francisco Salvador-Daniel est le fils de Don Salvador-Daniel, noble espagnol, musicien et capitaine, fidèle à la tradition des Bourbons qui n’acceptèrent pas l’abolition de la loi salique permettant à Ferdinand VII de proclamer sa fille, Isabelle, héritière du trône au préjudice de son frère Don Carlos...


Saint-Saëns l’Algérien 9 octobre 1835 – 16 décembre 1921

Premier séjour : octobre – novembre 1873 C’est en octobre 1873 que Charles-Camille Saint-Saëns arrive à Alger : « Vous montez sur un beau navire, vingt-quatre heures après vous débarquez à Alger ; et c’est le soleil, la verdure, les fleurs, la vie[1] ! » Enchanté par ce qu’il découvre, il écrit dans une de se...


Le conservatoire de musique, de danse et d’art dramatique d’Alger (1946-1964)

Résumé biographique de Gontran Dessagnes Depuis le décès de Gontran Dessagnes (Cholet, 25 mai 1904 - Toulon, 29 juillet 1978), pianiste concertiste, chef d'orchestre et compositeur qui connut de son vivant une carrière musicale de grand renom, l'œuvre innovante de ce précurseur en bien des domaines est tombée dans u...


Les politiques musicales françaises en Algérie sont-elles coloniales ? Une étude du cas algérois

L’histoire de la musique algérienne est un sujet d’intérêt assez neuf dans le champ de l’histoire coloniale de l’Algérie. Il est principalement travaillé par des chercheurs issus de disciplines autour de l’histoire – anthropo-logie, musicologie, littérature notamment –, mais son exploitation dans les questionnements ...


Un apprenti en médecine dans la dernière décennie de l'Algérie française

Ce texte est un témoignage sur la formation et l’apprentissage de la médecine en Algérie dans les dix dernières années de l’Algérie coloniale. En justice, un témoignage doit être libre, impartial et éclairé. Celui-ci sera totalement libre, éclairé si possible, mais non pas impartia...


Dernier Lien en ligne

PDF Le-Lien-71.pdf    (besoin de mot de passe ?)

Récents

Par thème

Par année

Bulletin d'adhésion

Newsletter


Les amis de Max Marchand, de Mouloud Feraoun et de leurs compagnons
L’association Les amis de Max Marchand, de Mouloud Feraoun et de leurs compagnons publie une revue annuelle, Le Lien, qui figure au répertoire international des périodiques (ISSN 2740-4633, ISSN 2740-4625). Celle-ci est diffusée aux adhérents et sympathisants en France, en Algérie et Outre-mer. Tous n’ont pas connu Max Marchand et ses compagnons, mais ils croient à la tolérance, à l’humanisme, à la fraternité, à la solidarité et à la paix. Si vous, qui venez de lire ce texte, croyez à ces valeurs, nous serions heureux de vous accueillir pour travailler ensemble, au sein de l’association.