This website will not display properly without JavaScript enabled. Ce site ne peut pas s'afficher correctement sans JavaScript.

Articles (61)

La Garde nationale « introuvable »

La formation de l’ordre urbain en situation coloniale (Algérie, 1830-1852) [1] L’expédition d’Alger puis la lente et meurtrière annexion de « possessions françaises dans le Nord de l’Afrique », ont donné lieu à de nombreuses analyses sur le rôle des militaires dans un processus de colonisation rurale...


L'administratif et le judiciaire

La guerre d’indépendance algérienne comme cas utile à la réflexion L’articulation entre l’administratif et le judiciaire est un enjeu fondamental des législations d’exception. En effet, celles-ci tendent toujours, au nom de l’efficacité, à étendre les pouvoirs des autorités policières aux dépens des autorités ju...


La terre algérienne d'Edmond Charlot

Toile d'Etienne Dinet© Wikipedia Évoquer l'Algérie ou la terre algérienne d'Edmond Charlot résonne d'abord comme une évidence ou un truisme : chacun sait qu'Edmond Charlot y est né, y a grandi, y a fait ses études, a commencé à y travailler et a vécu à Alger plus de cinquante an...


Jean Amrouche chez Edmond Charlot, entre ambition et dévouement

Jean Amrouche alias Jean El-Mouhouv© Inconnu/ Archives ville de Marseille/ Wikipedia Quand il commence à écrire à André Gide, en 1928, Jean Amrouche se sent également fasciné par les œuvres de Gide et de Claudel ; il se définit ainsi lui-même comme un jumeau de Jacques Rivière, qui avait été également admir...


Edmond Charlot

Edmond Charlot, 2002, ©Davidhuguenin/Wikipedia Au début des années 1980, Edmond Charlot et sa compagne, Marie-Cécile Vène, se sont installés à Pézenas, dans l’Hérault, et y ont ouvert une librairie. C’est un lieu que je me suis mis à fréquenter en voisin, sans rien connaître...


Le groupe Aouchem (2/2)

MANIFESTE DU GROUPE ”AOUCHEM” "Aouchem" est né il y a des millénaires, sur les parois d'une grotte du Tassili. Il a poursuivi son existence jusqu'à nos jours, tantôt secrètement, tantôt ouvertement, en fonction des fluctuations de l'histoire ; il nous a défendu et subsisté malgré toutes les conquêtes...


Le groupe Aouchem (1/2)

"Il n’y a pas d’art qui ne soit une libération d’une puissance de vie" Gilles Deleuze Il faut un certain temps d'oubli pour qu'un passé récent puisse être interrogé pour ce qu'il fut réellement. Il en est ainsi pour l'époque d'après-guerre d'indépendance en Alg...


L’exemple de Jean de Maisonseul

Ayant vécu pendant mon enfance dans le voisinage des artistes d’Algérie, mes amis m’ont souvent incité à parler des souvenirs que j’avais de la fréquentation quasi quotidienne des artistes d’Alger. Parmi les nombreux artistes que j’ai rencontrés, Jean de Maisonseul était un personnage très s...


Être peintre en Algérie : 1950-1970

La période étudiée débute quatre ans avant le déclenchement par les Algériens de la lutte armée pour l’indépendance et va jusqu’au premier tiers de la présidence de Houari Boumédiène dans un « carcan néo-fasciste » selon la qualification de Hocine Aït Ahmed. De...


Journal 1955-1962 de Mouloud Feraoun : une œuvre à la fois circonstanciée et atemporelle

Une œuvre littéraire toute entière nouée au temps de l’écriture L’écriture de l’œuvre entière de Mouloud Feraoun est de bout en bout innervée par son rapport au présent de l’écriture. On peut peut-être, par exemple, avoir gardé de sa première œuvre romane...


Les amis de Max Marchand, de Mouloud Feraoun et de leurs compagnons
L’association Les amis de Max Marchand, de Mouloud Feraoun et de leurs compagnons publie une revue annuelle, Le Lien, qui figure au répertoire international des périodiques. Celle-ci est diffusée aux adhérents et sympathisants en France, en Algérie et Outre-mer. Tous n’ont pas connu Max Marchand et ses compagnons, mais ils croient à la tolérance, à l’humanisme, à la fraternité, à la solidarité et à la paix. Si vous, qui venez de lire ce texte, croyez à ces valeurs, nous serions heureux de vous accueillir pour travailler ensemble, au sein de l’association.