This website will not display properly without JavaScript enabled. Ce site ne peut pas s'afficher correctement sans JavaScript.

CSE Bulletin de liaison N°11


Attention aux brûlures
PDF

Bulletin de liaison, d'information et de documentation N°11
diffusé par le Service des Centres Sociaux Éducatifs
Château Royal, El-Biar, Alger
Octobre-Novembre-Décembre 1958

Le fichier est au format PDF. Il s'ouvre dans une nouvelle fenêtre.

Sommaire

  • Editorial
  • Les Problèmes Pédagogiques d'un Centre Social. Tentative de solution.
  • La Lutte contre l'Analphabétisme
  • Aperçu sur les Activités Féminines dans les Centres Sociaux
  • La Préformation Professionnelle : Les Ateliers.
  • Fondements Psycho-pédagogiques des campagnes
  • Exemple d'Action : Campagne contre le Trachome menée dans la Vallée du Chélif

EDITORIAL

Le 26 Juin 1958, sous la présidence de M. le Recteur de l'Académie, le Service des Centres Sociaux présentait au public d’Alger, ses recherches d’Education de Base. Cétait un bilan, non pas de fin d’année, mais de presque trois ans d’efforts ; c’était aussi un peu une gageure, puisque nous étions à la veille des vacances scolaires et dans un climat qui se souciait peu de pédagogie. Cependant, un public nombreux suivit avec attention les exposés et manifesta volontiers sa sympathie.

Ce sont ces exposés qui font la matière de ce bulletin ; le premier pose dans leur ensemble les problèmes pédagogiques en face desquels se trouve le Centre social ; sont présentées ensuite les méthodes d’enseignement dans les trois domaines de l'alphabétisation, de l’éducation des femmes, et la formation des adolescents ; enfin est analysé dans son principe et présenté dans sa forme concrète un moyen d’action et d’éducation auquel nous faisons souvent appel, la « campagne ».

A vrai dire, mise à part cette illustration par l'affiche, par l’image, par le film de ce dernier exposé, ce que nous avons surtout voulu présenter, ce ne sont pas des recettes, des procédés, ou des résultats ; nous avons senti ce besoin de ratttacher sans cesse nos recherches aux principes mêmes, de montrer comment elles étaient les conséquences logiques edes prémisses posées à l’origine des Centres Sociaux, et plutôt que d’illustrer, d’étayer.

On retrouvera donc dans ce bulletin une forme assez abstraite de pensée et, en quelque sorte, les fondements psychologiques et pédagogiques des « progressions », des « manuels », des outils de travail que nous avons pu mettre, au mois d’octobre, pour certaines « disciplines » aux mains de nos moniteurs. Mais nous devons reconnaître que nous ne sommes vraiment qu’au début de nos recherches et au stade artisanal. Placés en face à la fois de la diversité des domaines dans lesquels doivent se poursuivre et s’assurer nos efforts de l’immensité des besoins, et du développement promis par l’Ordonnance du 20 Août aux Centres Sociaux, service d’Education de Base, il nous faut maintenant trouver notre deuxième souffle et mettre en place les structures cohérentes qui nous permettront de regarder sans éprouver le vertige la courbe quasi verticale du graphique qui nous mène en 1966 à plus de 700 Centres Sociaux.

Ce sera le rôle d’un Centre d’Education de Base d’offrir un cadre à notre équipe de recherche pédagogique, de donner à ceux qui sont chargés de réaliser les documents audio-visuels les moyens d’une large production et d’une diffusion générale, d’assurer la formation des cadres au rythme imposé par les textes et le contexte.

De cette construction, la conférence pédagogiqtùe du 26 Juin, dont rend compte ce bulletin, pose la pierre angulaire.

Ch. AGUESSE,
Chef du Service des Centres Sociaux en Algérie.


Les amis de Max Marchand, de Mouloud Feraoun et de leurs compagnons
L’association Les amis de Max Marchand, de Mouloud Feraoun et de leurs compagnons publie une revue annuelle, Le Lien, qui figure au répertoire international des périodiques. Celle-ci est diffusée aux adhérents et sympathisants en France, en Algérie et Outre-mer. Tous n’ont pas connu Max Marchand et ses compagnons, mais ils croient à la tolérance, à l’humanisme, à la fraternité, à la solidarité et à la paix. Si vous, qui venez de lire ce texte, croyez à ces valeurs, nous serions heureux de vous accueillir pour travailler ensemble, au sein de l’association.