La bêtise qui froidement assassine

Posté le 12-01-2015 dans Actualités

– Par Jean-Philippe Ould Aoudia – « La bêtise qui froidement assassine » était le titre en Une du Monde du 18 mars 1962 qui reproduisait la lettre de Germaine Tillion, rédigée après l’assassinat le 15 mars par l’OAS de six dirigeants des Centres sociaux éducatifs que la déportée résistante avait créés. Pour elle, les […]

Hommage de Jean Amrouche aux six inspecteurs des centres sociaux assassinés par l’OAS

Posté le 20-03-2014 dans Le 15 mars 1962

23 mars 1962. Séance de commémoration à la mémoire des six inspecteurs des centres sociaux, assassinés à Alger le 15 mars (trois jours avant la signature des accords d’Évian) par un commando de l’OAS, organisée par le groupe d’études et de rencontres des organisations de jeunes et d’éducation populaire. Ne pouvant y prendre part, cloué […]

6 octobre 2011 – 6 octobre 2012,
Souvenons-nous ensemble

Posté le 13-09-2013 dans Comptes rendus de lecture, Histoire et mémoire

− Par Françoise Savarin Nordmann − …ou Merci à Jeanne Puchol pour son livre Charonne – Bou Kadir, 1961-1962 une enfance à la fin de la guerre d’Algérie Le 6 octobre 2011 avait lieu l’inauguration de la stèle dédiée à toutes les victimes de l’OAS. à Paris. En février 2012, un hommage aux morts de Charonne […]

L’OAS et l’aveuglement des “jusqu’auboutistes” de l’Algérie française…

Posté le 11-09-2013 dans Histoire et mémoire

− Par Gilles Manceron − …ou pourquoi une issue du type de celle de l’Afrique du Sud n’a pas été possible en Algérie. L’Afrique du Sud connaissait, jusqu’à la fin des années 1980, une situation qui, à certains égards, pouvait être comparée à celle de l’Algérie coloniale et on ne comptait plus les commentaires pessimistes […]

À propos de la fusillade de la rue d’Isly, Alger, 26 mars 1962

Posté le 11-09-2013 dans Histoire et mémoire

− Par Alain Ruscio − La guerre d’Algérie a hélas été ponctuée par des drames en cascade. Parmi ceux-ci, l’épisode de la fusillade de la rue d’Isly, en plein cœur d’Alger, possède une triste spécificité : le 26 mars 1962, des Français tombèrent sous les balles de soldats français. Cet épisode doit être, comme tout phénomène […]

Plaque commémorative au 101 rue de Grenelle

Posté le 26-05-2013 dans Le 15 mars 1962, Vus de l’Algérie

− Par Ahmed Halli − La rue de Grenelle, sur la rive gauche de Paris, est l’une de celles qui compte le plus de bâtiments classés, très âgés, mais mieux protégés et entretenus que notre historique Casbah. La construction de certains édifices et hôtels particuliers remonte jusqu’au 14e siècle, mais ils ont résisté aux outrages […]