Maurice Mauviel, Montherlant et Camus anticolonialistes

− Par Anne Guérin-Castell − Il ne faut pas craindre de l’écrire d’emblée, cet essai placé sous une double épigraphe éloquente [«On ne prépare pas l’avenir sans éclairer le passé» (Germaine Tillion) et «Le pouvoir destructif du silence» (Gesine Schwan)] est passionnant. De bout en bout. À qui s’étonnerait de voir rapprochés deux écrivains de […]

L’ensorceleuse, Alger la Blanche de Salah Guemriche

Posté le 9-09-2013 dans Comptes rendus de lecture

− Par Anne Guérin-Castell − Si toute ville est un palimpseste, certaines exercent au fil des siècles une singulière fascination. On connaît l’exemple de Rome pour Stendhal, avec en particulier ses Promenades dans Rome, ou pour Freud, qui alla jusqu’à en faire, dans Le Malaise dans la Culture, une métaphore de l’inconscient. Moins connue est […]

Malika Rahal, une écriture délicate

Posté le 9-09-2013 dans Comptes rendus de lecture

− Par Françoise Savarin Nordmann − À même le tissu social s’écrit en résonance à peine atténuée le récit d’une histoire vécue, d’une affaire non classée, celle de l’assassinat de maître Ali Boumendjel. L’homme était un militant de l’Union démocratique du manifeste algérien (UDMA), l’organisation de Ferhat Abbas. Au moment de son arrestation par les […]

Inspecteurs des Centres sociaux éducatifs

Posté le 8-09-2013 dans Les Centres sociaux

− Par Gilbert Grandguillaume − Le 15 mars 1962, six inspecteurs des services sociaux éducatifs étaient assassinés à Alger par l’OAS : Marcel Basset, Robert Eymard, Mouloud Feraoun, Ali Hammoutene, Max Marchand, Salah Ould Aoudia. Dans ce colloque réuni pour l’anniversaire de leur mort et consacré principalement à Mouloud Feraoun, cette intervention a pour but de […]

Mouloud Feraoun, l’écriture émancipée du Journal

Posté le 7-09-2013 dans L’École en Algérie, Mouloud Feraoun

− Par Christiane Chaulet Achour − Ayant travaillé depuis de longues années sur l’œuvre de Mouloud Feraoun, je me dois de préciser le sens de mon titre et, particulièrement, le qualifiant choisi pour entrer aujourd’hui dans son Journal de la guerre, celui d’écriture «émancipée». J’ai tenté de montrer auparavant combien l’écriture de ce classique algérien […]

Et les institutrices alors ?

Posté le 6-09-2013 dans L’École en Algérie

− Par Dalila Morsly − Le titre de cette communication dont on a sans doute perçu la connotation quelque peu provocatrice voudrait traduire mon désir d’évoquer des figures féminines de l’histoire de l’école en Algérie. Il suggère, de façon implicite, que les études et travaux consacrés à cette histoire n’ont pas accordé la même attention […]