La revue Demain (1955-1957) et les libéraux maghrébins

Posted on Mai 2, 2018 in Documents, Histoire et mémoire

– par Guy Dugas – Deux précisions préalables : 1) Dans les processus de décolonisation au Maghreb, le terme « libéraux » a été tellement utilisé, et dans des acceptions tellement différentes, que j’éprouve le besoin de le définir d’une phrase : est libéral, selon Nora, celui qui, « au lieu de vivre l’éternel passé, entreprend de préparer un avenir dans […]

Droit de réponse à un article d’El Watan mettant gravement en cause Emmanuel Roblès

Posted on Mar 20, 2014 in Actualités

Le 13 janvier 2014 paraît en Une de la page Culture d’El Watan un article d’Ali Cherarak intitulé : « Mouloud Feraoun, cet écrivain qu’on ne cessait d’assassiner », dans lequel le journaliste rapporte, sans les mettre en question, les accusations inadmissibles d’Ali Feraoun à l’encontre d’Emmanuel Roblès lors d’une conférence tenue la veille à […]

Itinéraire d’un engagement : Emmanuel Roblès

Posted on Jan 22, 2014 in Documents, Ecrivains et peintres, Emmanuel Roblès

− par Jacqueline Roblès Macek − Tout d’abord, je tiens à remercier l’association des Amis de Max Marchand et Mouloud Feraoun et particulièrement son président, Jean-Philippe Ould Aoudia, d’être à l’origine de cette journée consacrée à la commémoration de deux vieux amis, Mouloud Feraoun et Emmanuel Roblès. Pour tracer cet itinéraire : les années de jeunesse, l’après-guerre, la […]

Mouloud Feraoun et Emmanuel Roblès. Le Journal et Plaidoyer pour un rebelle – Amitié et engagement

– Par Christiane Chaulet Achour – (À Jean-Claude Xuereb) Le titre de mon intervention affiche deux noms, deux œuvres et deux notions. Toutefois la mention des œuvres auxquelles je me réfère est centrale sans être exclusive dans mes propos.  Ce qui m’intéresse, à partir d’elles, est d’interroger deux amis dans le lien d’un engagement pour […]

Périple de la douleur

Posted on Sep 14, 2013 in Ecrivains et peintres, Emmanuel Roblès

− Emmanuel Roblès − Ulysse : Dis-moi nettement, ô déesse, si j’évitais Charybde pour m’attaquer à Skylla… Circé : Tu ne vois toujours que guerre et lutte !… Skylla ne peut mourir ! C’est un mal éternel ! Un monstre inattaquable ! I Le seul pays où l’on s’égare Ulysse ne l’a pas compris Disjoint la […]